contact@pifeva.org +243 99 05 46 303

Activités
ACCUEIL > BLOG


Tous | Monday,April 6th 2020

PIFEVA renforce les capacités des femmes à faible revenu dans la gestion et pérennisation des activités génératrices de revenus dans la ville de Bukavu

Contexte

Le chômage des hommes atteignant plus de 80% en RDC, ils deviennent, dans un contexte de crise, un nouveau fardeau à porter pour les femmes qui sont le plus souvent des chefs des ménages. Dans le domaine socio-économique, les femmes travaillent principalement dans les secteurs de la santé, de l'éducation, de l'alimentation, de l'agriculture et dans pratiquement tous les secteurs de l'économie informelle; Elles sont donc un élément crucial du développement dynamique du pays. En revanche, l'analphabétisme affecte de manière significative plus de femmes que d'hommes, ce qui rend la recherche d'emploi particulièrement difficile pour elles. Comme elles se distinguent souvent par de bonnes compétences entrepreneuriales pour les activités de petite production, PIFEVA a jugé approprié de concentrer le travail de développement sur ce potentiel, et cette force qu'elles détiennent.

Objectifs

Les objectifs de ce projet reflètent la volonté de donner aux femmes de la ville de Bukavu les moyens de leur assurer la sécurité alimentaire et celle de leurs familles et de leur donner l'opportunité de s'établir en tant que petites entrepreneuses en vue de:

  1. Améliorer les conditions socio-économiques des femmes grâce au système de crédit renouvelable(approche mutuelle de solidarité);

  2. Améliorer leur état nutritionnel et celui de leurs enfants;

  3. Revitaliser les activités génératrices de revenus dans les domaines du petit commerce, de l'agriculture et de l'élevage;

  4. Renforcer leurs capacités entrepreneuriales par une formation à la gestion de petites initiatives et à la micro-gestion.

Résultats atteints en 2019:

220 femmes vulnérables, à faible revenu et membres des mutuelles de solidarité de la ville de Bukavu sont renforcées en capacités et améliorent moyens de subsistance et de leurs familles et accèdent aux opportunités de s'établir en tant que petites entrepreneuses avec comme conséquences positives:

  1. Amélioration de conditions socio-économiques des femmes grâce au système de crédit renouvelable(approche mutuelle de solidarité);

  2. Amélioration de leur état nutritionnel et celui de leurs enfants,passant de un à deux repas par jours;

  3. Développement des activités génératrices de revenus dans les domaines du petit commerce, de l'agriculture et de l'élevage.

  4. Renforcer leurs capacités entrepreneuriales par une formation à la gestion de petites initiatives et à la micro-gestion.