contact@pifeva.org +243 99 05 46 303

Réalisations
ACCUEIL > REALISATIONS > Lire projet


PLAIDOYER | Thursday,April 9th 2020

PLAIDOYER EN FAVEUR DES DROITS DES FEMMES ET DES ENFANTS AUTOCHTONES ET MARGINALISES.

Avec l'appui de VGIF en 2018, PIFEVA a organisé trois journées de plaidoyer organisées pour interpeler les décideurs politiques et administratifs à la protection des filles victimes des violences sexuelles et à faire appliquer la loi portant répression des violences sexuelles en RD Congo(une première journée de plaidoyer réalisée pour susciter l'implication de l'état congolais dans la question d'amélioration des conditions de vie des filles victimes des violences sexuelles encadrées par PIFEVA dans la ville de Bukavu; une deuxième journée de plaidoyer réalisée en ce qui concerne l'implication de l'état congolais dans la question d'amélioration des conditions de vie des filles victimes des violences sexuelles encadrées par PIFEVA dans la ville de Bukavu et une troisième journée de plaidoyer auprès de la police de protection de l'enfance pour renforcer les mesures de protection des filles victimes des violences sexuelles dans la ville de Bukavu.

Avec le financement du fonds X moins Y/Pays bas en 2017, PIFEVA a exécuté son projet de renforcement des capacités des femmes sur la gouvernance du secteur de l'eau au Sud Kivu, A travers ce projet, 87 femmes leaders et femmes potentielles leaders ont été capacités sur les techniques de plaidoyer en vue de mener des actions de plaidoyer pour d'attirer l'attention, d'influencer la prise et l'exécution des décisions et tenir les institutions gouvernementales(ayant en charge la gouvernance de l'eau) redevables d’offrir des services en desserte d'eau de qualité en améliorant à la fois la disponibilité et l’accès de cette ressource vitale à la population du Sud Kivu.

Avec le financement du fonds X moins Y/Pays bas en 2018, PIFEVA a exécuté son projet de soutien à la revendication des femmes autochtones contre la dépossession de leurs terres agricoles au profit des activités minières artisanales d'or à Kamituga. Ce projet a contribué de briser le silence par l'organisation des marches de protestation et d'actions de plaidoyer en vue d'attirer l'attention, d'influencer la prise et l'exécution des décisions par les autorités locales compétentes(chefs des villages, chef de chefferie, le commandant de la police, l'inspecteur territorial de l'agriculture, le chef de cadastre minier et l'Administrateur du territoire) contre la discrimination des femmes autochtones et la dépossession des de leurs terres agricoles au profit des activités minières d'or à Kamituga en territoire de Mwenga au Sud Kivu à l'est de la RD Congo.